Conférences 2021-2022

Vous pouvez télécharger le programme simplifié : ICI

Sauf indication contraire, les conférences se dérouleront
à l’auditorium du Musée des Beaux-Arts,
place de la Cathédrale d’Orléans de 15h00 à 16h30

Participation : 5€ (tarif réduit 4€ pour les adhérents et les moins de 26 ans)
 


 

Samedi 16 octobre 2021

Les champs phlégréens, le lieu de tous les mythes

Conférence de Maria Franchini 

D’Homère à Dante en passant par Horace et Virgile, Martial, Pétrone et bien d’autres, tous les auteurs de l’Antiquité et les voyageurs des siècles suivants n’échappèrent pas au charme de cette région volcanique au nord de Naples. Ses paysages sublimes, la salubrité de son climat et les bienfaits de ses eaux thermales ne manquèrent pas d’attirer empereurs et personnages en vue qui en firent leur résidence d’été, Rome n’étant qu’à deux-cent kilomètres de distance. Baia, d’ailleurs était appelée la « Petite Rome ». Aujourd’hui la majorité des constructions romaines a été engloutie par la mer à cause d’un phénomène volcanique appelé bradyséisme, mais tout ou presque tout est encore là...

 

Guide conférencière des monuments de la Campanie pendant quinze ans, Maria Franchini est née à Naples. Journaliste et auteure de nombreux ouvrages dont  plusieurs sur Naples et sa région(*), grande passionnée de la culture napolitaine et spécialiste de la civilisation romaine, elle travaille également pour le Centre culturel italien de Paris, où elle donne des cours de langue napolitaine, tient des conférences et dirige des séminaires autour de ses sujets de prédilection.

 

(*) NAPLES INSOLITE ET SECRETE, avec Valerio Ceva Grimaldi aux éditions Thomas Jonglez (disponible en français, italien et anglais), 2 éditions 2014 et 2017

DICTIONNAIRE INSOLITE DE NAPLES, aux éditions Cosmopole, 2015 (deuxième édition
en préparation pour 2020)

CAMPANIE INSOLITE ET SECRETE, avec Valerio Ceva Grimaldi aux éditions Thomas Jonglez, disponible en français, italien et anglais, 2018 (deuxième édition en préparation pour 2021).

Consulter sa bibliographie

 

Samedi 13 novembre 2021

poésie italienne au féminin :

                        Nella Nobili ou la traversée des langues

Conférence de Marie-José Tramuta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les anthologies de la poésie, en Italie comme en France, ont rechigné à donner aux poètes de sexe féminin la place qui leur revenait de droit. Nella Nobili (1926 -1985) née à la poésie en Italie a connu un succès retentissant au milieu du XXème siècle en souffrant d’un autre préjugé, social celui-là. Elle s’installe en France dès 1953 où elle mourra en 1985. C’est son parcours d’exception dont il sera question et d’une nouvelle naissance ces dernières années, en France comme en Italie.

Œuvres de Nella Nobili :

  • La jeune fille à l'usine, Paris, éd. Caractères, 1978
  • Douze poèmes de Deuil, Paris, Nane Stern, 1980
  • En collaboration avec Edith Zha, Les Femmes et l'amour homosexuel, Paris, Hachette, 1979.
  • Nella Nobili, Poèmes, éd.bilingue dirigée par Marie-José Tramuta, Cahiers de l'Hôtel de Galliffet, 2017.

En italien:

  • Nella Nobili, Poesie, Rome, Tosi&Danzi, 1949
  • Nella Nobili, Ho camminato nel mondo con l'anima aperta, a cura di Maria Grazia Calandrone, Milan, Solferino, 2018. 

Maître de conférences émérite de l’université de Caen, Marie-José Tramuta est aussi traductrice. Dans le domaine de la poésie, elle a notamment traduit et édité en bilingue les poèmes de Nella Nobili et de Goffredo Parise. Elle a aussi dirigé le volume "D’Italie en France – Poètes et passeurs" (Peter Lang, 2005) et est l’auteur de "Le Destin du passeur – Lectures italiennes 1991-2008" (Cahiers de l’Hôtel de Galliffet, 2009) et de Alberto Savinio, "Giorgio de Chirico - le rêve de Mercure" (La Nerthe, 2013).

 

Samedi 11 décembre 2021

L’ombre du parrain (2016) - Les mythes de la mafia

Film et présentation en italien de Giuseppe Schillaci

La mafia, vue par quelqu’un qui est né en Sicile, est une ombre, quelque chose qui t’accompagne depuis la naissance et dont on n'a pas une idée précise. Ce film est une recherche intime autour de cet ombre, à partir du récit personnel de l’auteur, pour démonter les clichés qui ont identifié la « mafiosité » avec la culture sicilienne tout court.  En cherchant les origines de  Cosa Nostra, on retrouve les responsabilités d’un système économique et politique corrompu et on rencontre les mythes de la mafia, du cinéma à l’émigration américaine, des croyance populaires à celles, religieuses, qui ont contribué à créer confusion et ambiguïté.

Prix au Documentaria Noto 2016.
Sciacca Film Festival 2016.
G-local Film Festival de Turin 2017.
Présentation au Istituto Italiano di Cultura de Paris (mai 2017)

Giuseppe Schillaci vit à Paris, où il travaille comme réalisateur et auteur de cinéma. Il écrit pour le blog littéraire italien « Nazione Indiana ». Plusieurs de ses récits sont traduits en portugais pour la revue brésilienne « Mundo Mundano », et ses articles sont publiés par les revues littéraires françaises « Atelier du Roman » et « La revue Littéraire ».
En 2010 paraît son premier roman, L’anno delle ceneri, chez Nutrimenti Edizioni. En 2015, il publie son second roman, L’età definitiva.

 

Samedi 15 janvier 2022

Histoire de la ville de Trieste

Conférence de Maurice Martin

De par sa situation géographique, Trieste a hérité d’une histoire riche, complexe et assez mal connue. Grande rivale de Venise, elle est devenue pendant plusieurs siècles le seul débouché maritime de l’Empire austro-hongrois. Ville cosmopolite, à la fois italienne, slave, germanique, elle a été disputée à l’issue des deux guerres mondiales, au point d’avoir été « ville libre » de 1947 à 1954, avant de devenir un port italien aujourd’hui porte d’entrée de l’une des « routes de la soie » maritimes de la Chine.

Maurice MARTIN est professeur d'histoire honoraire

 

Samedi 12 mars 2022

Grand tour à Rome

Voyage et aventures pour gagner Rome au temps des Lumières

Conférence de Fabrice Conan


Tout honnête homme doit connaître Rome, étudier l’antique, s’émerveiller des créations du siècle du Bernin, et découvrir la Rome moderne mise en scène par Panini et Piranèse. Seulement tout cela nécessite un voyage parfois aventureux, même épique !
Suivons pas à pas les visiteurs venus de toute l’Europe dans leur séjour, des promenades dans la ville éternelle faites d’émotion, de découvertes du cœur et de passion, au moment où « le tourisme » s’inventait. Un parcours souvent complexe avant d’accéder aux merveilles de la cité papale.

Fabrice CONAN est historien de l’art

 

Samedi 14 mai 2022

Cinéma italien contemporain

Conférence de Louis d'Orazio

La naissance du cinéma italien est marquée par la représentation d'un événement qui fonde la nation italienne : le 20 septembre 1905 est projeté à Rome le film de Filoteo Alberini, La Presa di Roma, sur les lieux mêmes où, 25 ans plus tôt jour pour jour, les bersaglieri de Victor Emmanuel II entraient dans la ville qui allait devenir la capitale du jeune état italien.

Ce lien très étroit, originel, entre histoire et cinéma trouve un écho chez Gramsci qui attribuait au cinéma le rôle que n'avait pas su tenir la littérature italienne, celui d'éveiller une conscience nationale. Raconter alors le cinéma italien revient à raconter l'histoire de l'Italie, surtout aujourd'hui où le pays est secoué par une crise à la fois politique, sociale et morale. Confrontés à cette crise, de nombreux cinéastes comme Marco Bellocchio, Paolo Sorrentino ou  Gianni Amelio pour ne citer qu'eux, choisissent de revisiter certains épisodes de l'histoire italienne contemporaine dans une perspective à la fois visionnaire et réaliste.

                                    

Louis d’Orazio est directeur artistique du "Festival Viva il cinema !" de Tours

 

Samedi 11 juin 2022

Théâtre Napolitain

Conférence de Giuseppe Sollazzo

 

De l'inventeur de Polichinelle au fils de Felice Sciosciammocca, le théâtre napolitain, entre vérité et légendes. Comment un phénomène local conquiert une identité nationale précise et devient une métaphore des faiblesses de l'homme.

Giuseppe Sollazzo est metteur en scène