Théâtre 2018-2019

  jusqu'au 28 octobre 2018

"Galilée, le mécano"

 Théâtre de la Reine blanche à Paris

 Une pièce de Marco Paolini et Francesco Niccolini, mise en scène par Gloria Paris, avec Jean Alibert

 « Et pourtant, elle tourne ! »

En rupture avec son époque, Galilée valide la thèse de Copernic : la Terre tourne autour du Soleil ! Les complications peuvent commencer…

Ce spectacle, joué pour la première fois en France, nous conte la vie tumultueuse de cet immense scientifique, génial inventeur de la lunette astronomique, qui fit de la physique une science expérimentale. Avec humour, elle éclaire des notions telles que l’espace et le temps… et nous tient en haleine : comment Galilée n’a-t-il pas été brûlé ?

Francesco Niccolini, diplômé en Pataphysique involontaire au Collegium Pataphysicum Mediolanense, avec son travail de dramaturge il se penche régulièrement sur le mal-être de l'humanité. Depuis plusieurs années il travaille en collaboration avec Marco Paolini, avec qui il a écrit plusieurs pièces et réalisé plusieurs spectacles.


    Théâtre de la Reine Blanche
    2 bis passage ruelle - 75018 Paris
    Tarif préférentiel à 12€ au lieu de 25€ en réservant au 01 40 05 06 96 ou sur le site du théâtre, en précisant le code "ITALIE"
    

 

  jusqu'au 10 novembre 2018

"Laïka"

Une pièce de Ascanio Celestini

au Théâtre du Rond-Point

à PARIS

 

C’est Jésus, un pauvre diable, Karl Marx ou Zola. Il revient, il est à sa fenêtre. Il regarde et raconte le monde et ses déclassés, ses rejetés. Un SDF passé à tabac, une prostituée parmi les grévistes, une vieille qui cherche son chemin. Il invite les réfugiés et les démunis à imaginer la chienne Laïka, enfermée dans une capsule spatiale en 1957 par les Russes, envoyée vers la Lune. Aucun être vivant n’aura d’aussi près approché les étoiles. Plus loin, un accordéoniste rythme la parole et sert le péket, alcool de genièvre, produit wallon. Le public devient l’assemblée d’un bar, le narrateur appelle Che Guevara et Gandhi, rappelle que Dieu a besoin de saints pour faire des miracles.


Après avoir dépeint le monde des cyniques et des puissants dans Discours à la nation, succès au Rond-Point en 2015, puis Dépaysement en 2017, le conteur italien Ascanio Celestini dresse un portrait caustique et tendre du prolétariat d’aujourd’hui. Même parole rapide, flot nerveux, rap ou slam, le poème suivi par la musique de l’accordéon prend vie parmi les cagettes de bières et quelques lampes au sol, astres ou lucioles. Sa voix se fait kalachnikov d’un torrent d’espoir. L’acteur David Murgia, belge et prodige, tend un miroir abrasif d’une humanité et de ses contradictions. Pierre Notte
Laïka texte et mise en scène : Ascanio Celestini, avec : David Murgia, accordéon : Maurice Blanchy, composition musicale : Gianluca Casadei, avec la voix de : Yolande Moreau


    Théâtre du Rond-Point
    2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt - 75008 Paris
    Du mardi au samedi, 21h - dimanche, 15h30 - relâche : les lundis, le 16 octobre et le 1er novembre